Vous êtes ici
Accueil > Fil d'actualités > Test : Notre avis sur One Piece World Seeker

Test : Notre avis sur One Piece World Seeker

test-avis-one-piece-world-seeker

Dévoilé à la fin de l’année 2017 à l’occasion du vingtième anniversaire de la licence et annoncé par ses concepteurs comme étant le jeu le plus ambitieux basé sur la saga One Piece tout au long de son développement, OP World Seeker était tout naturellement attendu au tournant par les fans du manga d’Eiichirō Oda. Cette nouvelle adaptation vidéoludique de One Piece qui est créé par les équipes de Ganbarion est d’ailleurs disponible à la vente sur PC, PS4 et Xbox One depuis le milieu du mois de mars 2019, donc pas mal de personnes ont déjà eu l’occasion de poser un avis dessus.

Et comme beaucoup, nous nous sommes nous-mêmes lancés dans cette nouvelle aventure… Malheureusement avec du retard ! Après un problème avec Chronopost qui a perdu la version qui nous était destinée, les équipes de Bandai Namco ont gentiment accepté de nous en faire parvenir une autre pour que l’on puisse nous aussi poser un avis sur cette production.

Un titre One Piece plus ambitieux que d’habitude qui en plus propose aux joueurs de parcourir un monde totalement ouvert (ou presque). Ça donne plutôt envie quand c’est dit comme ça, mais cette nouvelle aventure inédite de Luffy au chapeau de paille est-elle vraiment à la hauteur une fois la manette en mains… ? Pas si sûr, et c’est d’ailleurs ce que nous allons voir dans ce test !

Le point sur l’histoire originale de One Piece World Seeker :

Au lieu de reproduire un ou plusieurs arcs de l’intrigue de One Piece, les développeurs ont préféré proposer un scénario totalement inédit mettant en scène Luffy et ses amis. Une histoire qui a tout de même été supervisée par le mangaka Eiichirō Oda lui-même qui au passage a créé deux nouveaux personnages rien que pour le jeu, à savoir Jeanne et Isaac. 

one-piece-world-seeker-personnages-jeanne-et-isaac

World Seeker nous raconte comment Monkey D. Luffy arrive avec ses compagnons sur « l’île Prison », un lieu dirigé par le gouvernement mondial ou plusieurs factions s’y affrontent pour son exploitation minière avec d’un côté les pros marines et de l’autre les anti-marines. En quête de trésors, le groupe de Luffy va se faire piéger ce qui va conduire notre héros à combattre Isaac le bad guys de cette aventure. Après une cuisante défaite, notre protagoniste se retrouve sur une plage de l’île Prison ou il rencontre Jeanne pour la première fois.

Après une succession d’évènements, Luffy devra parcourir toute l’île Prison en vue de délivrer les membres de son équipage disparus. Jusque là, tout va bien et la mise en scène d’introduction nous laisse penser que nous allons passer un chouette moment avec Luffy et son groupe. Sauf que…

Un monde ouvert assez vide qui manque malheureusement de vie :

Premier constat du jeu, c’est la grande liberté qu’il nous offre. Vous pouvez aller partout et vous accrochez aux rebords de différentes surfaces pour que Luffy s’y agrippe avec ses membres caoutchouteux ce qui lui permet de se propulser et de prendre de la hauteur. L’île Prison a un bon niveau de verticalité et il faudra débloquer certaines techniques de Luffy dans ses différents arbres de compétences qui s’offrent à lui pour pouvoir vraiment explorer chaque recoin de la carte.

Le problème, c’est qu’au-delà des villages visités et des immenses plaines à parcourir, nous avons toujours la sensation que personne n’y vit, que quelque chose manque pour rendre le tout plus animé/attrayant. Les rues sont vides, et les quelques personnages non jouables que vous croisez en cours de route attendent simplement sur place ou suivent exactement le même chemin encore et encore… 

Lorsque vous parcourez les terres de l’île Prison, il n’y a pas grand-chose à y faire en dehors des quêtes principales si ce n’est de rassembler des matériaux et ouvrir des coffres. Vous vous arrêtez environ toutes les 5 secondes pour collecter des tonnes d’objets qui serviront tôt ou tard pour remplir l’objectif d’une quête secondaire ou bien pour le système de création d’équipements du Thousand Sunny.

Et parlons-en de ces quêtes optionnelles qui sont en grands nombres et qui sont vite expédiées. « Pouvez-vous aller me chercher 3 carottes s’il vous plait », ou bien, « rapportez-moi ces trois fleurs qui poussent proches du cimetière », voilà le genre de quêtes auquel il faut s’attendre en jouant à One Piece World Seeker…

quete-secondaire-one-piece-world-seeker

Et ce n’est pas l’ambiance générale du titre qui va aider à améliorer ce sentiment, et pour cause un choix complètement incompréhensible en ce qui concerne les musiques du jeu.

Ce silence qui pèse sur l’île Prison… !

C’est certainement le pire aspect que nous ayons constaté en parcourant l’univers de One Piece World Seeker. Les musiques ne se jouent pas d’elles même ou pas toujours et ne forment pas une boucle. En arrivant dans un lieu, vous écouterez une fois le morceau sensé être joué puis ce sont les sandales qui claquent sur le sol lorsque Luffy se déplace qui se feront entendre pour tout le reste de la balade.

C’est à vous de vous rendre dans les options du titre afin d’y activer la musique de votre choix selon le lieu que vous parcourez. En gros, vous vous faites une petite playlist et elle vous passe les thèmes que vous avez ajoutés. Ça aurait pu être une bonne idée, le problème c’est qu’elles ne s’adaptent pas toujours à ce que vous faites dans le jeu et ne se coupent pas lors des phases de combats pour laisser place au morceau normalement utilisé par les développeurs. 

Un très mauvais choix… Et c’est d’autant plus dommage que si les équipes de conception avaient imposé tels ou tels thèmes en fonction du lieu parcouru, nous aurions moins eu cette sensation de vide complet en arrivant dans une zone. 

Un système de combat assez peu emballant :

Le début de l’aventure n’y aide d’ailleurs vraiment pas. Dès les premiers affrontements contre la marine, vous vous rendez compte que vous avez accès à quelques coups donnant l’impression d’un Luffy assez faible alors qu’il devrait normalement déjà connaitre pas mal de techniques de base.

Non, là vous devrez absolument tout débloquer. Pour cela, le joueur a à sa disposition différents arbres de compétences qui nécessitent une certaine quantité de points pour être activés. Au fur et à mesure, il sera possible de renforcer le fluide perceptif de Luffy ou encore son style offensif qu’il obtiendra en cours de route.

systeme-combats-one-piece-world-seeker

L’idée n’est pas mauvaise en soi, mais le système de points de compétences est assez particulier ce qui fait qu’il faudra remplir toutes sortes de tâches ingrates pour en collecter assez ou bien battre des méchants à tour de bras. Sachant qu’un ennemi de base à une chance de vous donner un point de compétence et qu’un adversaire plus puissant avec la jauge de vie violette vous en lâchera jusqu’à 10. 

Le système de santé du jeu est aussi assez particulier, puisque quand vous vous prenez des dégâts, vous devez vous isoler dans un coin et attendre que votre énergie remonte doucement… Sous la barre de santé de Luffy se trouve une jauge de tension, plus il en accumule et plus il pourra utiliser de grosses techniques de combats comme le Gum Gum Eagle Storm ou l’attaque du Gum Gum Elephant rafale. Sachant qu’à la base, notre ami au chapeau de paille obtient le coup spécial Red Hawk. Malheureusement, ce système ne permet pas d’offrir au joueur une impression de pouvoir enchainer les combos. 

one-piece-world-seeker-red-hawk-attaque-speciale

Il aurait été intéressant de pouvoir mélanger les fluides de Luffy pour que celui qui tient la manette puisse s’amuser à sortir des actions uniques durant les différents affrontements. Le problème c’est que la palette de coups est bien trop limitée, le changement du style de combat a une latence et peu importe ce que vous débloquez dans les différents arbres de compétences, les ennemis tombent de toute manière au bout de trois attaques ce qui empêche d’enchainé les actions puisque ces derniers ne prennent plus de dégâts une fois qu’ils s’écroulent au sol, et ce, même si vous continuez à porter des coups.

Le jeu offre quelques phases d’infiltrations :

En dehors des affrontements directs, le titre de Ganbarion met aussi en avant un système d’infiltration. Vous pouvez vous approcher dans le dos d’un adversaire qui ne vous a pas encore repéré pour lui infliger un coup mortel. Malheureusement, là encore les actions sont assez limitées… Luffy ne peut pas se baisser bien qu’il a tout de même la possibilité de se cacher dans des tonneaux. 

Toujours bridé par ce système de compétences qui sont à débloquer, vous devrez passer du temps à collecter des points en vue de déverrouiller de nouvelles actions qui permettront réellement d’exploiter l’aspect infiltration du jeu. Vous pourrez à terme faire des éliminations silencieuses de différentes manières comme en étant suspendu à une corniche ou depuis un endroit plus élevé que votre cible. 

Luffy a aussi à sa disposition le fluide perceptif qui lui permet de voir pour un temps la position des ennemis et des objets de la zone. Ce qui permet donc de préparer son itinéraire en vue de passer un lieu de façon furtif. 


★ En conclusion One Piece World Seeker ça donne quoi ?

Si les équipes de Ganbarion avaient un poil réfléchi au jeu dans sa profondeur, ils auraient pu éviter de s’engouffrer dans toutes ces erreurs de conception ce qui aurait certainement rendu ce One Piece World Seeker bien meilleur qu’il ne l’est dans son état actuel. On commence avec un Luffy faiblard dont la palette de coups est assez limitée et l’on explore une île vide ou l’on y collecte des matériaux à tour de bras sans la moindre saveur. En jouant par vous même, vous aurez juste la sensation de parcourir les bribes de ce qu’aurait dû être réellement cette nouvelle aventure de Luffy et son groupe aux chapeaux de paille. 

Le titre n’est pas mauvais loin de là et vous y trouverez certainement un intérêt en le parcourant. Ce sont des erreurs de conceptions qui s’enchainent au fur et à mesure qu’on avance dans l’histoire qui déçoit et pour lesquelles nous ne pouvons pas passer à côté. En dehors de ces problèmes, l’aventure proposée par Ganbarion avec World Seeker reste tout de même intéressante. Le jeu a de quoi vous occuper une bonne vingtaine d’heures, vous ne verrez pas le temps s’écouler aux côtés de Luffy même si à la fin vous ne pourrez pas vous détourner de tous les défauts.


 

One Piece World Seeker

Assez moyen
6

Visuellement plutôt réussi et fidèle au manga / anime.

9.0/10

Une bonne durée de vie, on a quand même envie de poursuivre l’aventure malgré les défauts.

8.0/10

Un scénario qui se laisse suivre, mais au final sans grand intérêt.

6.0/10

Un système de combat assez mou avec une palette de coups limitée.

5.0/10

Trop de quêtes secondaires inutiles, Luffy a activé le fluide larbin.

2.0/10
Yuri
Yuri
Retrouvez toutes les infos Jeux Video sur generation-game avec des tests, des guides de jeux, des astuces sur les dernières sorties et bien d’autres !

Laisser un commentaire

Top