Vous êtes ici
Accueil > Fil d'actualités > Test du RPG The Legend of Heroes Trails Of Cold Steel 3 un bon jeu ?

Test du RPG The Legend of Heroes Trails Of Cold Steel 3 un bon jeu ?

The-Legend-of-Heroes-Trails-Of-Cold-Steel-3-test-avis-sur-le-jeu

Ce mois-ci sortira dans les magasins un certain The Legend of Heroes: Trails Of Cold Steel III (JPRG) en exclusivité sur PS4. Il est attendu pour le 22 octobre 2019. Et une grande première pour la série, ce troisième opus s’offre même une localisation intégrale dans notre langue. Trails Of Cold Steel 3 proposera donc bien des sous-titres en français contrairement à ses prédécesseurs. 

Nous avons le jeu en test depuis un petit moment déjà et après avoir suivi les nouvelles aventures de « Rean Schwarzer », tout juste diplômé de l’académie militaire de Thors, il est temps pour nous de vous livrer notre verdict sur la suite de cette grande saga. Avec ce troisième opus de « Trails Of Cold Steel », les équipes de Nihon Falcom (qui développent le jeu) ont su prendre en compte certaines remarques des joueurs et fans pour peaufiner et améliorer le système de jeu tout en apportant toujours plus de profondeur à la narration et au Lore d’une très grande richesse. Sauf qu’ils ont aussi réussi à retomber dans certains travers en privant les joueurs d’une totale liberté pour laisser place à une aventure plus dirigiste / linéaire. Nous vous expliquons tout ça !

Rean Schwarzer, le « chevalier cendré » devient instructeur :

Dans Trails Of Cold Steel 3, le joueur suit toujours les aventures de Rean Schwarzer qui a cette fois bien grandi et n’est plus un étudiant de l’académie militaire de Thors. Il ne fait donc plus partie de l’ancienne classe 7 qui a été dissoute depuis que la guerre civile a pris fin. Tout juste diplômé, il devient instructeur au campus n°2 de l’académie de « Thors » dans la petite ville de « Leeves » ou étrangement, on lui donnera la responsabilité de former la nouvelle classe « 7 – opérations spéciales » qui présente un nombre d’élèves en sous-effectifs comparés aux deux autres classes du même campus. Malgré les doutes de départ, ses élèves Juna Crawford, Kurt Vander et Altina Orion (si vous avez joué à Trails Of Cold Steel 2, ce nom vous rappelle surement quelque chose) reconnaitront rapidement les talents de Rean pour être un bon instructeur.

Certains sur le Campus n’hésiteront pas un instant à défier le « chevalier cendré » pour voir si sa réputation n’est pas usurpée. Le campus compte un bon nombre de têtes brulées et de personnes au caractère bien trempé, le tout sous la direction « d’Aurélia Le Guin » déjà présente dans le précédent chapitre de Trails Of Cold Steel et qui a cette fois un grand rôle à jouer. 

The-Legend-of-Heroes-Trails-Of-Cold-Steel-3-nouvelle-equipe-7
L’équipe qui rejoint au départ la nouvelle classe 7 du campus n°2 de l’académie de Thors.

Si vous êtes un nouveau joueur amateur de JRPG comme on en fait plus et que Trails Of Cold Steel 3 à piqué votre curiosité, vous êtes certainement perdu à la lecture de ce résumé. Et pour cause, ce troisième chapitre s’adresse particulièrement aux fans de la première heure qui suivent les aventures de Rean Schwarzer, le personnage central de la série depuis ses débuts. Au cours de ce troisième chapitre, le joueur va rencontrer des tonnes de personnages issus des précédents jeux, le récit va faire énormément d’allusions aux précédents faits. Si vous n’avez jamais joué à un jeu de cette saga auparavant il n’y a aucune chance que vous compreniez à 100% l’histoire à mesure qu’elle se joue devant vos yeux. 

Néanmoins, il est bon de noter que les équipes de Nihon Falcom ont pensé aux retardataires en proposant à l’écran titre un résumé des épisodes précédents et surtout une présentation de l’univers dans son ensemble avec de nombreux détails sur les personnages que Rean a rencontrés tout au long de son adolescence avant de devenir instructeur. Même si ça n’a pas la même saveur que d’avoir réellement vécu les précédentes aventures, cet ajout est tout de même le bienvenu pour ceux qui voudrait mieux comprendre l’histoire, les personnages et surtout s’imprégner du Lore bien garni de la série « Trails Of Cold Steel » qui ne s’arrêtera d’ailleurs pas sur ce troisième opus puisqu’un ultime épisode « The Last Saga » est déjà sorti au japon et dont la sortie chez nous reste encore à déterminé.

Notons d’ailleurs qu’il est toujours temps de rattraper votre retard puisque les deux premiers épisodes de « Trails Of Cold Steel » sont aussi ressortis sur PS4. Néanmoins, ces deux jeux ne sont pas traduits en français, mais avec les résumés disponibles dans The Legend of Heroes Trails Of Cold Steel 3 (qui eux sont en français) vous devriez vous y retrouver.

La vie dans le campus et à l’extérieur :

À la manière d’un Persona, le jeu enchaine les phases de vies dans le campus ou il est possible de se socialiser avec les élèves et les enseignants pendant vos temps libres avant les affectations sur le terrain ou des phases d’opération militaire se jouent à travers tout le royaume. Les moments de vie dans le Campus sont plutôt riches et permettent de mieux comprendre chacun des protagonistes. Ce qu’ils ressentent et leur but en ayant rejoint l’académie. Au fil de la progression, vous avez la possibilité de passer du temps avec chacun d’eux pour gagner des étoiles d’affinité. Il y a aussi tout l’aspect développement du Campus, chacune des actions du joueur rapporte des PA qui permettent à Aurélia Le Guin, la directrice de l’académie d’attribuer une appréciation de « Rang d’instructeur » à Rean ce qui permet au joueur de récupérer certaines récompenses rares au fil de la progression et surtout de se « challenger » / « motiver » pour atteindre la note maximale sachant que ce système dispose d’une 15aine de palier allant de « G » à « S ».

The-Legend-of-Heroes-Trails-of-Cold-Steel-3-resultats-fin-de-chapitre-rang-S
À la fin d’un chapitre, le jeu fait un bilan de toutes vos actions et vous attribue une note.

En dehors de toutes les scènes de parlote qui renforcent les liens entre les protagonistes, il y a aussi toute sorte d’activités annexes facilement manquable qui servent aussi à améliorer ce grade d’instructeur. Vous pourrez par exemple prendre part à des combats optionnels en prenant le temps de farfouiller le campus pendant vos temps libres ou encore jouer votre rôle d’enseignant en donnant des cours ou vous testerez avec vos élèves de la classe 7 les nouvelles fonctions des Panzers / Paladins de l’académie, de gros robots de combat que vous utiliserez à un moment ou à un autre pendant les phases d’opérations militaires sur le terrain. 

Le contenu de The Legend of Heroes: Trails Of Cold Steel 3 est très impressionnant, le jeu propose assez d’activités « différentes » pour toujours relancer l’intérêt auprès du joueur pour ne pas entrer dans un cycle de « redondance » malgré les lacunes techniques évidentes et le manque d’inspiration dans les lieux et donjons parcourus, mais nous allons y revenir plus loin. Il y a un mini jeu de pêche, un jeu de cartes appelé Vantage Masters avec une trentaine de cartes à collectionner et un système de cuisine avec des recettes à récupérer à travers tout le royaume pour bien garnir le tout.

De nombreuses facettes du gameplay qui sont toutes répertoriées dans un carnet du jeu. Vous y retrouverez vos quêtes en cours, des informations sur les monstres combattus, les personnages, les lieux parcourus, votre grade d’instructeur et tout un tas d’informations qui donnent la sensation d’avoir entre ses mains un jeu extrêmement complet et généreux. D’ailleurs, on ne va pas se mentir, The Legend of Heroes: Trails Of Cold Steel 3 est un jeu très long… Nous avions dépassé la quinzaine d’heures de jeu après le chapitre 1 seulement !

Des environnements qui manquent de vie et des donjons pas très inspirés :

L’aspect technique de Trails Of Cold Steel 3 est tout de même en retrait, c’est à noter. Nous sommes sur PlayStation 4 et dans le genre, nous avons déjà vu beaucoup mieux. Mais le gros problème de ce troisième opus, c’est surtout la structure des lieux que vous parcourez qui se résume souvent à de longs couloirs avec plusieurs embranchements sans grande inspiration. Ce n’est pas mauvais à parcourir, mais ça fait un peu tache par rapport au reste. Au cours de votre aventure, vous parcourrez des forêts, des plaines, des grottes et autres sans grande inspiration dans le Level Design mais aussi plusieurs villages / villes qui sont eux mieux construits. 

Dans les phases de campus, vous entrerez assez souvent dans un donjon qui s’appelle le « Fortin d’Einhell » qui est utilisé comme test des capacités des élèves du campus et ses instructeurs. Ce donjon revient souvent au cours de votre progression avec la possibilité de parcourir des étages supérieurs, mais là encore il s’agit d’une succession de salles qui se ressemblent toutes ou il n’y a pas grand-chose à faire à part ouvrir des coffres, combattre et aller à l’essentiel, le boss des lieux.

The-Legend-of-Heroes-Trails-of-Cold-Steel-3-Fortin-Einhell
Le Fortin d’Einhell est une zone de test pour les membres du campus, un donjon qui revient de nombreuses fois au cours de l’aventure avec de nouveaux étages à explorer.

Néanmoins chose intéressante et pratique, le jeu vous permet de voyager instantanément d’une zone à une autre en ouvrant simplement la carte du campus ou du royaume. C’est vraiment pratique et ça permet de masquer les nombreux aller-retour que le jeu vous fait faire lors des phases de manoeuvre dans le royaume par exemple. En gros, ouvrez votre carte et téléportez-vous à n’importe quel endroit déjà visité en cours de route dans le chapitre.

Un système de combat archi complet orienté sur la « stratégie » des mouvements du joueur :

Le système de combat est clairement la plus grande force de Trails Of Cold Steel 3. Dès les premiers affrontements, le jeu vous livre plusieurs facettes du système de combat via des tutoriels bien expliqués. Il s’agit d’affrontements au tour par tour « à l’ancienne » qui demandent aux joueurs une certaine réflexion avant d’entreprendre une action. Une succession d’erreurs dans un combat conduira toujours à la défaite, il n’y a pas de hasard ni de place pour le spam de simples attaques. Vous devez user de toutes les mécaniques de jeu pour déterminer la meilleure approche et c’est d’autant plus vrai au fur et à mesure que vous progressez dans l’histoire avec des combats de boss qui nécessitent une bonne lecture des informations qui apparaissent à l’écran. 

En difficulté « normale », le jeu offre un bon équilibrage, mais ceux qui ne sont pas habitués à ce type de jeu vont pouvoir opter pour une expérience plus légère avec les modes de difficultés facile ou très facile tandis que les plus exigeants qui aiment souffrir profiteront des difficulté dure et cauchemar. Il y en a pour tous les gouts, vous paramétrez comme vous le désirez en fonction de votre niveau de jeu. Êtes-vous là pour suivre le récit sans prise de tête, cherchez-vous un bon équilibre entre le récit et l’action ou au contraire êtes-vous là pour le challenge ? Avec Trails Of Cold Steel 3, vous avez le choix.

Mais peu importe la difficulté, les mécaniques de combats seront toujours les mêmes. Ces mécaniques sont essentiellement basées sur les faiblesses de vos ennemis et nous ne parlons pas seulement de faiblesses élémentaires puisqu’il s’agit aussi de vérifier les sensibilités aux différentes altérations d’états qui peuvent multiplier les dégâts que vous occasionnez ou au contraire drastiquement réduire la portée de vos coups en cas de mauvais choix. L’arme tenue en main par un personnage est tout aussi importante, notamment pour infliger « une rupture » qui fragilisera grandement ceux qui en seront touchés. 

En effet, tous les ennemis que vous affrontez possèdent deux barres, une représentant les points de vie et l’autre déterminant l’état de la cible avant qu’elle ne se retrouve « étourdie » et en position de faiblesse. Votre but sera toujours de causer une rupture pour multiplier les dégâts que vous causerez à une cible avant qu’elle ne se relève. De ce fait, tous les arts spéciaux (appelés Crafts / Super Crafts dans le jeu) disposent de deux indicateurs, une note qui détermine la puissance d’attaque et la puissance de rupture. En fonction de ce que vous cherchez à faire dans le combat, ces éléments seront d’une importance capitale. 

À cela s’ajoutent un système d’attaque de liens et des points de BP qui vous permettent de sélectionner des « ordres de bravoure ». Quand vous paramétrez des liens tactiques entre les personnages, vous avez la possibilité de procéder à un assaut à la manière d’un Persona quand vous ciblez les faiblesses physiques d’un adversaire ce qui vous rapporte des BP que vous pouvez utiliser pendant cet assaut ou les conserver pour utiliser des ordres de bravoures. Les ordres sont essentiels pour la survie du groupe. Vous pourrez profiter le temps de quelques tours d’effets bénéfiques avec ce système, pour vous protéger d’attaques par exemple, pour devenir invincible quelques tours ou pour augmenter la puissance du groupe.

The-Legend-of-Heroes-Trails-of-Cold-Steel-3-interface-combat
Regardez la barre à gauche de l’écran, c’est au tour de « Kurt » de jouer et l’on constate que le jeu indique « Ordre Zéro ». Ça signifie que pour ce tour, le joueur est en mesure de balancer n’importe quel ordre sans avoir à dépenser des points de bravoure (en haut à droite de l’écran). Il y a de nombreux effets de ce type qui apparaissent sur la barre « TA » de gauche qui sert à déterminer le tour d’action des personnages et ennemis.

Nous avons tout de même quelques réserves sur la traduction française en combat et ses abréviations un peu faciles qui ne permettent pas de toujours bien comprendre au premier coup d’oeil à quel effet s’attendre en utilisant une action. Côté casting, les équipes de Nihon Falcom ne se moquent pas des joueurs avec une bonne vingtaine de personnages jouables ayant chacun leurs pouvoirs, leur façon de combattre, leurs ordres de bravoure et autres. 

Côté gestion des personnages, vous devrez bien évidemment gérer les équipements du groupe, mais aussi faire attention à l’énergie « orbale » de chacun. Dans le jeu vous avez un petit appareil appelé « Arcus 2 » qui vous permet d’utiliser du minerai de Septium en vue de renforcer les pouvoirs magiques et les statistiques de chacun. Au cours de vos affrontements et vos voyages à travers tout le royaume vous obtiendrez des sépithes de différents éléments qui vous permettront de fabriquer différents Quartz magiques aux attributs bien différents. Une bonne préparation de l’équipe est toujours importante dans Trails Of Cold Steel 3.

Même quand vous êtes sur le terrain, vous avez la possibilité de prévoir vos actions pour prendre les ennemis en embuscades et ainsi avoir un coup d’avance pour les premiers tours. Vous avez aussi la possibilité de créer un lien entre les ennemis sur la carte… De ce fait, en déclenchant l’affrontement vous formerez une chaine de combat qui se jouera en autant de phases que vous avez rassemblées d’ennemis sur la carte. Très pratique pour gagner un maximum de points d’expériences d’autant plus qu’à la fin d’un combat vos points d’expériences reçoivent un multiplicateur correspondant à vos différentes prouesses au cours de l’affrontement.

The-Legend-of-Heroes-Trails-of-Cold-Steel-3-combats-systeme-experience
Le nombre de points d’expérience gagnés durant les affrontements varie en fonction de vos prouesses et du nombre d’ennemis que vous avez ajoutés dans votre chaine avant d’entrer en phase de combat sur le terrain.

★ Au final The Legend of Heroes: Trails Of Cold Steel 3 ça donne quoi ?

Il y a certainement encore mille et une choses que l’on pourrait dire sur le jeu tellement il est riche et complet. Mais il faut à un moment tiré un verdict de tout ça et c’est franchement positif. Malgré l’aspect technique en retrait, les qualités de Trails Of Cold Steel 3 prennent largement le dessus pour offrir aux joueurs un voyage et un récit qu’ils ne sont pas près d’oublier. 

Les combats sont diablement bons et efficaces, les musiques sont elles très agréables à l’oreille en plus de coller parfaitement aux différentes situations. Sans compter sur un système de progression archi complet à vous faire tourner la tête que ce soit dans la gestion des personnages, leurs équipements, le système d’orbe avec l’Arcus 2, le suivi de quêtes, les mini jeux, les liens tactiques et l’on en passe tellement il y a de choses dans ce jeu ! Préparez-vous à y jouer un bon bout de temps. 

The Legend of Heroes: Trails Of Cold Steel 3 est sans contexte le meilleur jeu de la saga. Les fans de la première heure seront ravis de retrouver bon nombre de personnages des précédents jeux de la licence et découvriront que les nouveaux membres de l’équipe 7 sont tout aussi intéressants à suivre sur la longueur. Les nouveaux joueurs quant à eux seront impressionnés par la quantité de contenu du jeu et auront de quoi mettre un pied dans l’univers « Trails Of Cold Steel » grâce à la localisation.

Même si la traduction française n’est pas toujours parfaite avec des abréviations en combat qui vous font faire quelques grimaces, nous ne pouvons qu’êtres admiratifs du travail fourni pour proposer aux joueurs un jeu d’un tel calibre au million de textes traduits dans notre langue sans même avoir la garantie que le public suivra derrière. De notre point de vue, The Legend of Heroes Trails Of Cold Steel 3 est certainement l’un des plus grand JRPG de la génération aux côtés de titres comme Persona 5 et dragon Quest 11.


 

The Legend of Heroes Trails Of Cold Steel 3

Excellent!
8.5

Histoire réussie avec son lot de surprises et un univers extrêmement riche.

9.5/10

Un système de progression impressionnant et un système de combat diablement efficace.

9.5/10

Une durée de vie colossale et un contenu à vous faire tourner la tête.

9.0/10

La bande-son est un régal pour les oreilles.

9.0/10

Une aventure linéaire sans réelle liberté et un level design qui manque d’inspiration.

5.5/10
Yuri
Yuri
Retrouvez toutes les infos Jeux Video sur generation-game avec des tests, des guides de jeux, des astuces sur les dernières sorties et bien d’autres !

Laisser un commentaire

Top