Vous êtes ici
Accueil > Fil d'actualités > Test de Hitman 3, notre avis sur la fin de la trilogie du « monde de l’assassinat » de l’agent 47

Test de Hitman 3, notre avis sur la fin de la trilogie du « monde de l’assassinat » de l’agent 47

Hitman 3 est le dernier chapitre de la trilogie du « monde de l’assassinat » initié en 2016 mettant en vedette le célèbre agent 47. Après plusieurs changements d’éditeur au fil des épisodes, C’est désormais seules qu’avancent les équipes du studio IO Interactive. Avec Hitman 3, le studio danois fait voyager le célèbre tueur à gages « 47 » (et les joueurs !) vers six nouvelles destinations. Rappelons que Hitman 3 est disponible depuis le 20 janvier 2021 sur PC en exclusivité temporaire sur la plateforme d’Epic Games et jouable aussi sur Stadia, PlayStation 4, PlayStation 5, Xbox One et Xbox Series. Il est même possible d’y jouer sur Nintendo Switch via le cloud gaming pour ceux qui voudraient expérimenter les aventures de l’agent 47 en nomade. Les joueurs qui ont acheté les deux jeux précédents peuvent importer tous les scénarios et en profiter à nouveau avec les améliorations de ce troisième opus. L’éditeur à eu la gentillesse de nous fournir une version du jeu que nous avons testé sur Xbox Séries X.

Vous avez un contrat, choisissez comment éliminer votre cible :

Avec Hitman 3, les équipes de « IO Interactive » offrent aux joueurs ce qui se fait de mieux en matière de jeu d’infiltration, avec un gameplay solide et des lieux si bien travaillés que vous avez mille et une façon d’accomplir la tâche qui vous est confiée. Prenons en exemple l’exploration d’un vieux manoir de Dartmoor en Angleterre (certainement la meilleure mission du jeu) en vue d’éliminer une personne précise. L’agent 47 peut se faire passer pour un détective privé pour approcher plus facilement sa cible. C’est du moins l’option qui parait être la plus claire pour infiltrer les lieux lorsque tout débute puisque vous pistez ce détective depuis les grilles extérieures du manoir. Quelle meilleure idée que de prendre la place de cet enquêteur pour entrer incognito ? 

Alors que votre contrat est connu d’avance et que votre cible est à portée d’assassinat, vous vous retrouvez par inadvertance impliqué dans un meurtre de famille tout droit sorti d’un roman sous les traits d’un détective privé en pleine enquête vous faisant alors oublier l’idée que vous auriez pu tout simplement coller une balle dans la tête de votre cible avec votre arme de poing muni d’un silencieux et vous enfuir en l’espace de quelques minutes, ni vu ni connu… En dehors de l’approche directe qui est toujours une solution envisageable, les équipes de IO Interactive ont réussi à amener naturellement des intrigues qui vous poussent à réfléchir, observer et choisir le meilleur moment pour frapper. Une mission qui pourrait en réalité se terminer en dix minutes comme celle de Dartmoor vous prend finalement deux heures selon votre degré d’implication. Au détour des menus du jeu, vous pouvez d’ailleurs constater toute une pléthore de défis à valider avec des indices sur les lieux et d’autres éléments qui vous font comprendre la multitude d’approches que vous auriez pu envisager pour réduire au silence votre cible vous poussant ainsi à rejouer les missions de différentes manières pour faire durer le plaisir dans les six destinations qui ont toutes un cadre bien différent. Et si les défis décrivent ce que vous pouvez faire, à vous alors de trouver comment y parvenir.

changer-de-deguisement-hitman-3

Les lieux de Hitman 3 sont dans l’ordre, Dubaï (Émirats arabes unis) ou vous infiltrez un gratte-ciel à l’architecture assez incroyable et luxueux, Dartmoor (Royaume-Uni) qui contraste fortement avec la première destination avec un vieux manoir qui fait office de terrain de jeu, Berlin (Allemagne) ou vous vous infiltrez au coeur d’une Rave Party, Chongqing (Chine) qui est certainement le lieu le plus époustouflant visuellement en extérieur avec des néons qui illuminent la ville sous une pluie battante, Mendoza (Argentine) et son vignoble entourant une villa très chic et les Carpates (Roumanie) pour finir avec une vraie pointe d’action et à pleine vitesse, mais gardons le réel contexte de toutes ces destinations secrète pour ne pas vous gâcher le plaisir de la découverte. Nous avons testé le jeu sur Xbox Séries X, le rendu est vraiment très bon dans son ensemble avec un solide 60 FPS et des temps de chargement très rapides. Les équipes d’IO Interactive ont travaillé l’ambiance visuelle et sonnore de chacune des destinations pour les rendre vraiment unique.

hitman-3-graphisme-ambiance-ville-chine

S’il est possible de finir ces six terrains de jeu qui prennent la forme de bac à sable en moins de dix heures la première fois, il faut certainement plus d’une cinquantaine d’heures pour arriver à un niveau de maitrise parfait de chacun de ces lieux (20 niveaux de maitrise par lieu et 5 niveaux pour la dernière destination). Si vous avez déjà joué aux précédents jeux de la série Hitman et notamment les deux premiers épisodes de la trilogie World of Assassination, vous savez certainement que l’intérêt de Hitman ne réside pas seulement dans le fait d’accéder aux crédits de fin et de boucler l’histoire. Le but est d’entrevoir toutes les possibilités d’une mission et d’atteindre le plus haut niveau de maitrise de chacune des destinations dans la peau de l’agent 47. Il n’y a pas de mauvaise méthode pour éliminer une cible, le tout est de ne pas se faire prendre.

Après chaque mission terminée, vous obtenez un résumé des défis que vous avez relevés et les voies qui vous restent encore à explorer. Vous pouvez voir votre classement par rapport à vos amis ou par rapport au reste du monde tout comme votre niveau général et votre niveau de maitrise de chacune d’entre elles. Malheureusement, pour en profiter au mieux, la connexion aux serveurs du jeu est presque obligatoire. Vous pouvez jouer hors ligne évidemment, mais il y aura certaines restrictions de progression, ce qui est assez dommage.

ecran-resultat-hitman-3-experience-niveau

Nous ne parlerons pas de l’histoire dans ce test, et pour cause, Hitman 3 ne doit pas être pris comme un jeu entièrement autonome puisqu’il s’agit de la suite directe du deuxième opus. Si vous n’avez jamais joué à la série, vous devriez vivement commencer par le début. En regardant de plus près l’interface du jeu, il est d’ailleurs difficile pour un joueur « qui découvre la série avec ce troisième opus » de considérer Hitman 3 comme un jeu à part entière. Les menus vous rappellent sans cesse que vous ne possédez pas l’expérience complète et que vous devriez vraiment vous procurer les deux premiers opus… Si vous possédez seulement Hitman 3, vous avez alors accès à six destinations ce qui contraste fortement avec tout ce que vous présente l’interface principale qui met en avant toutes les destinations qui s’ouvrent à l’Agent 47 en plus d’une flopée de missions annexes et modes de jeux qui ne sont accessibles que lorsque vous possédez la totale. Sachez que chaque fois que vous finissez une mission, vous avez le droit à une cinématique qui fait avancer l’histoire et que celle-ci vous paraitra bien incompréhensible sans avoir terminé les deux précédents opus.

À mesure que vous remplissez des objectifs dans vos missions d’assassinat et que vous gagnez en maitrise via un système de point d’expériences, vous débloquez de nouvelles voies, de nouveaux équipements qui vous permettent de repenser votre manière d’interagir avec ce qui vous entoure. Si la première fois vous êtes arrivé en parachute au-dessus d’un grand immeuble de Dubai, la fois suivante vous pourriez bien être infiltré directement dans l’équipe de sécurité de votre future cible. Il est d’ailleurs bon de noter qu’il y a quelques raccourcis à débloquer au cours des missions et qu’une fois qu’ils sont ouverts, ils restent déverrouillés lors des parties ultérieures. L’agent 47 a désormais à sa disposition un nouveau gadget, un appareil photo qui peut servir à identifier des cibles, déverrouiller des mécanismes ou déjouer des sécurités. Malheureusement, ce petit gadget nous a paru assez sous-exploité, nous l’avons assez rarement utilisé oubliant même par moment sa présence.

Gameplay solide, intelligence artificielle perfectible :

Si vous avez déjà joué aux précédents jeux de cette trilogie, vous savez déjà à quoi vous attendre, Hitman 3 ne réinvente pas les règles déjà établies avec les deux premiers jeux. Le gameplay est toujours aux petits oignons bien sûr avec les mêmes mécaniques de furtivités et une interface utilisateur identique. Vous pouvez assommer les gardes, vous emparer de leur vêtement pour vous déguiser, planquer les corps dans des casiers. Vous pouvez vous cacher dans la foule, faire semblant de jouer un rôle au passage de votre future victime pour vous dissimuler et bien d’autres choses qui rendent le gameplay de Hitman si riche…

Si le gameplay est vraiment très bon et que les possibilités sont nombreuses, l’IA elle reste encore perfectible avec un comportement qui peut quelquefois vous faire sourire. C’est tout le problème de ce genre de jeux à l’esthétique réaliste qui vous laissent maitre de vos choix avec différents niveaux d’interaction. Ça donne souvent lieu à des situations absurdes ou vous marchez juste à côté de votre cible pendant de longues minutes (tout en la bousculant) sous un déguisement juste pour observer le parcours « en boucle » qu’exécute votre future victime…

Quand vous vous êtes fait repérer, il suffit souvent de sortir du champ de vision de celui qui vous a vu pour qu’il perde votre trace et oublie que vous étiez là deux minutes plus tard. Les développeurs ont bien pensé à des phases de recherche avec un système de compromis permettant à l’IA de vous reconnaitre si vous repassez dans les parages avec le même déguisement, mais ce n’est pas suffisant pour vraiment donner l’impression qu’à la prochaine tentative, ce sera plus dangereux. Il y aurait fallu un vrai système d’alerte constant avec une IA qui déploie ses troupes à l’endroit où l’agent 47 a été aperçu obligeant le joueur à repenser sa méthode d’approche.

Quand vous assassinez une cible et que le corps est bien en vue, il y a un mouvement de panique pendant un petit laps de temps avant que tout le monde ne recommence à agir comme si de rien n’était. Des petits éléments qui cassent quand même l’immersion… Si la formule excelle sur de nombreux points, l’intelligence artificielle mériterait d’être encore approfondie pour créer des scénarios plus réalistes. Le jeu possède néanmoins tellement de qualités et les développeurs ont fait un énorme travail pour vous faire oublier tous ces petits détails.


★ Hitman 3, une bonne conclusion à la trilogie ?

Avec Hitman 3, les équipes de « IO Interactive » ne s’éloignent pas trop de la formule initiée en 2016, le but étant de conclure avec brio l’histoire de l’agent 47 ou tout du moins l’arc du « monde de l’assassinat ». Le gameplay se montre toujours aussi solide avec six nouveaux terrains de jeux qui sont aussi vastes que variés et qui fourmillent de détails en tous genres, de quoi bien vous tenir en admiration. Les développeurs laissent une vraie liberté aux joueurs pour mener à bien un contrat d’assassinat. Vous pouvez coller deux balles à votre cible sans vous soucier des conséquences à la vue de tous ou chercher un moyen de vous tenir aux côtés de votre future victime qui ne se doute à aucun moment que vous frapperez tôt ou tard. Vous pouvez tout aussi bien user de stratagèmes pour éliminer la cible d’un contrat à distance sans même ne jamais avoir croisé sa route en empoisonnant un repas ou une boisson par exemple. À vous de planifier la meilleure méthode et le meilleur moment pour l’appliquer.

En trois jeux, la formule n’a fait que se bonifier, s’enrichir permettant à Hitman d’être au sommet de son art incontestablement. Si vous avez déjà terminé les deux premiers jeux, vous apprécierez grandement le travail des développeurs sur ce troisième épisode tout en avançant en terrain connu et si vous vous intéressez à la série sans jamais avoir touché un seul épisode, nous vous recommandons vivement la découverte de la trilogie de Hitman. Les nouveaux venus pourront néanmoins se sentir frustrés de constater depuis l’interface principale du jeu que Hitman 3 est comme une grosse extension puisque faisant partit d’un tout. L’expérience est vraiment complète quand vous possédez les trois épisodes de la trilogie « monde de l’assassinat ».


 

Hitman 3

Note du jeu
8.5

Solide gameplay, multiples approches dans les missions et level design exemplaire, c’est un sans faute.

10.0/10

Chaque destination a sa propre ambiance et offre plus de liberté que jamais !

9.0/10

Belle optimisation, le jeu tourne à la perfection sur Xbox Séries.

9.0/10

L’intelligence artificielle est toujours aussi perfectible et manipulable…

7.5/10

Le sentiment constant que Hitman 3 n’est pas une expérience complète sans les deux précédents jeux…

7.0/10
Yuri
Yuri
Retrouvez toutes les infos Jeux Video sur generation-game avec des tests, des guides de jeux, des astuces sur les dernières sorties et bien d’autres !

Laisser un commentaire

Top