Vous êtes ici
Accueil > Fil d'actualités > La Nintendo Switch et ses Joys-Cons ne sont qu’une pâle copie, une contrefaçon

La Nintendo Switch et ses Joys-Cons ne sont qu’une pâle copie, une contrefaçon

Wikipad-nintendo

Booouuuuh le vilain titre, mais vous connaissez le dicton, tout le monde copie Nintendo et non l’inverse. Avec le succès de la Switch, la console hybride à moitié console de salon et à moitié portable, quelques spécialistes de la plainte en tout genre se sont dit qu’il y avait de l’argent à se faire.

C’est donc la société Gamevice qui s’y colle et intente une action contre le géant japonais pour violation de son brevet. Le fabricant voit une ressemblance flagrante entre son Wikipad, le bout de plastique qui peut accueillir une tablette Android et les Joys-Cons de Nintendo.

Aucune des deux sociétés n’a pour le moment émis de communiqué de presse officiel concernant le procès à venir ni de date fixée pour une audience préliminaire. Dans tous les cas, Gamevice demande une compensation financière et le retrait immédiat de la Nintendo Switch du commerce. Le scénario classique qui arrive quand un produit fonctionne et qu’un fabricant à besoin d’un peu de sous. En même temps vu la gueule du Wikipad, il ne faut pas s’étonner que le bousin de ne vende pas !

Yuri
Yuri
Passionné par les Jeux Video depuis de très longues années, je vous propose de retrouver régulièrement du nouveau contenu exclusivement sur génération-game.

Laisser un commentaire

Top