Vous êtes ici
Accueil > Fil d'actualités > Test de Atelier Lydie & Suelle : The Alchemists and the Mysterious Paintings notre avis sur le jeu

Test de Atelier Lydie & Suelle : The Alchemists and the Mysterious Paintings notre avis sur le jeu

atelier-lydie-et-suelle-avis

Atelier Lydie & Suelle : The Alchemists and the Mysterious Paintings, un jeu de rôle développé par la team Gust initialement sorti au japon sur PSvita et PS4, mais qui a récemment déboulé sur les étalages européens sur PS4, Nintendo Switch et même sur PC. Alors, que vaut ce 19e épisode de la série d’Atelier et dernier épisode de l’arc Mysterious ? Nous allons tenter d’y répondre ! 

L’histoire d’Atelier Lydie & Suelle : The Alchemists and the Mysterious Paintings :

Le jeu met en vedette les deux soeurs jumelles Lydie Marlen et Suelle Marlen. Elles travaillent toutes les deux avec leur père dans un petit atelier d’alchimie familiale qui est au bord de la faillite. Tout cela dû au manque d’expérience des deux filles en matière d’alchimie et d’un père insouciant qui ne pense qu’à la peinture. Résultat, les clients sont passés chez la concurrence et font notamment régulièrement appel à l’atelier Borthayre, un atelier chic et compétent à rendre jaloux n’importe quel alchimiste… Alors que tout va mal pour Lydie & Suelle, une compétition va venir bousculer l’ordre des choses dans le royaume de Merveille.

Les deux jeunes filles vont devoir améliorer leurs compétences en alchimie pour monter dans le classement des meilleurs ateliers de la région et ainsi obtenir la reconnaissance des habitants locaux. En parallèle, elles vont découvrir des mondes mystérieux qui se matérialisent dans certaines peintures, et notamment dans les peintures de leur père dans les sous-sols de l’atelier. Les deux soeurs vont vite comprendre qu’elles vont pouvoir exploiter les matériaux collectés dans ces étranges mondes pour améliorer leurs compétences en alchimie et ainsi pouvoir devenir plus populaires que l’Atelier Borthayre (du moins elles l’espèrent !)… Voilà qui met en place l’intrigue d’Atelier Lydie & Suelle : The Alchemists and the Mysterious Paintings.

De notre point de vue, le scénario d’Atelier Lydie & Suelle : The Alchemists and the Mysterious Paintings est plutôt intéressant à suivre. Bien qu’il ait quelques scènes un peu lourdes de sens et quelques niaiseries (JRPG oblige), les évènements se laissent suivre et l’on se laisse volontiers happé par la quête de gloire de Lydie & Suelle pour les aider à atteindre leur but et sortir leur atelier de la misère le tout soutenu par un gameplay aux mécaniques tellement bien huilées qu’on est à la limite du concept « additictif ».

Le gameplay d’Atelier Lydie & Suelle : The Alchemists and the Mysterious Paintings :

Alors oui, le jeu ne brille pas pour ces graphismes et ses décors. Décors qui sont d’ailleurs vraiment en retrait sur cet épisode… Mais on sent bien la volonté de Gust d’offrir aux joueurs un gameplay aux petits oignons et c’est certainement la force d’Atelier Lydie & Suelle : The Alchemists and the Mysterious Paintings. Si vous êtes fans de JRPGs en général, cet atelier ne devrait pas vous laisser indifférent avec un système de combat assez profond qui se développe au fur et à mesure que l’on progresse dans les chapitres. Plusieurs personnages viendront gonfler les rangs des deux soeurs offrant plus de possibilités lors des affrontements avec les vilains Punis et autres créatures de l’univers Atelier. 

Ainsi, vous pourrez mixer les affrontements avec des capacités de buff / debuff de vos personnages, utiliser les objets d’alchimie que vous aurez préalablement créé dans l’atelier et qui offrent divers effets. Mathias, le blondinet de l’équipe pourra par exemple protéger les deux soeurs des assauts ennemis, il fera un parfait Tank capable d’encaisser les coups et de frapper fort en retour. Accouplez cela à certaines de ses capacités qui lui permettront par exemple d’augmenter sa défense et recharger ses MP à chaque coup qu’il se prend et vous pourrez élaborer des stratégies gagnantes qui vous feront dire « j’ai affaire à un système de combat beaucoup plus profond qu’il n’y parait ».

Dans le genre concept qui accroche, nous avons aussi le système d’alchimie toujours aussi efficace dans cet opus. Si les premières heures vous allez vous dire « mince qu’ont-il fait au système d’alchimie », vous allez vite comprendre en avançant que le système de création des objets est vraiment profond… Il faudra faire attention aux ingrédients que vous ajoutez à la marmite, les traits de chaque item, et faire en sorte de remplir correctement les cases d’une grille de différentes couleurs et icônes qui viendront renforcer la puissance et la qualité d’un item. Il ne sera pas rare que vous restiez plusieurs minutes sur la conception d’un seul objet pour obtenir la meilleure formule possible. Et c’est à ça que l’on reconnait un concept qui marche et qui accroche. Atelier Lydie & Suelle : The Alchemists and the Mysterious Paintings a tout d’un bon JRPG qui pourrait marquer les esprits, mais il y a toujours cette chose qui fâche. 

Atelier-Lydie-et-Suelle-systeme-alchimie

Les graphismes et la technique d’Atelier Lydie & Suelle : The Alchemists and the Mysterious Paintings :

Voilà un jeu qui se fout totalement de sa technique & de ses graphismes. À tel point que l’on se dit parfois que le jeu est complètement à la ramasse (il est d’ailleurs vraiment déconseillé de jouer à cet Atelier sur une PS4 Pro avec un affichage uspcale en 4K tellement ça ne rend pas honneur au jeu). Pour vous dire la vérité, nous avons eu la chance de tester la version PS4 et la première fois qu’on a allumé le jeu c’était sur une PS4 Pro, on sortait d’un autre jeu aux graphismes et à la technique bien plus élaborée et ça nous a mis un véritable choc… 

Nous sommes revenus sur le jeu que quelques jours plus tard avec la nette impression qu’on allait passer un vrai mauvais moment, mais on s’était trompé ! Une fois le choc graphique surmonté on comprend ce que ressentent les fans lorsqu’ils jouent à un épisode d’Atelier. Là où nous avons un peu de mal aussi c’est sur l’aspect de certains personnages. Les robes à froufrous et les personnages stéréotypés sont parfois affligeants rendant le tout très enfantin et pas très sérieux alors que la cause de Lydie & Suelle est tout ce qu’il y a de sérieux.

Atelier Lydie & Suelle

Bien ou pas bien ?
6.5

Un gameplay aux petits oignons

9.0/10

Le système d'alchimie efficace

8.5/10

La bande son intéressante

7.5/10

Les robes à froufrous et les personnages stéréotypés

5.0/10

Graphismes et technique à la ramasse

2.5/10

Pros

  • L'alchimie toujours aussi top
  • Le système de combat profond
  • Un concept aux mécaniques addictives
  • Le doublage japonais...
  • Un scénario qui se laisse suivre

Cons

  • Les graphismes horribles
  • La technique à la ramasse
  • Un level design en retrait
  • ... Mais ou est passé le doublage US ?
  • Pas de traduction FR
Yuri
Yuri
Retrouvez toutes les infos Jeux Video sur generation-game avec des tests, des guides de jeux, des astuces sur les dernières sorties et bien d’autres !

Laisser un commentaire

Top