Vous êtes ici
Accueil > Fil d'actualités > Sony accuse le blogueur et développeur Wololo de violer ses droits d’auteurs en hébergeant un SDK de la PS4

Sony accuse le blogueur et développeur Wololo de violer ses droits d’auteurs en hébergeant un SDK de la PS4

ps4 sdk 2018

Wololo a récemment indiqué sur son Blog qu’il avait reçu un avis pour violation des droits d’auteur des avocats de Sony, lui demandant de supprimer un fichier qu’il héberge sur wololo.net. Le blogueur et développeur bien connu sur la toile pour ses travaux déclare que cette archive .zip contient une ancienne version du SDK PS4 open source de CTurt, dont l’original peut être trouvé sur github et qui existe depuis des années.

Ce dernier pense que Sony et leurs avocats ne sont pas dans leurs droits et il doute que le travail de CTurt viole les droits d’auteurs de la firme japonaise. Le blogueur explique que Sony s’intéresserait en réalité à autre chose, une version récente de leur SDK (officiel) PS4 qui traine sur la toile, une fuite récente provenant d’une équipe nommée KromeMods.

Pour aller plus loin, quelques autres sites Web de la scène hack, y compris playstationhax, ont reçu de fausses plaintes DMCA. Playstationhax a dû par exemple supprimer un article faisant état du leak du SDK de la PS4. L’article de PlaystationHax ne pointait apparemment vers aucun élément protégé contre le droit d’auteur, mais on leur a demandé de supprimer leur article qui ne faisait que parler de la fuite.

Les avocats de Sony joueraient donc la chasse aux sorcières en ratissant les sites web via une large recherche par mot-clé et obligeraient les propriétaires à garder le silence sur la fuite du SDK de la PS4 par le biais de menaces. Certains sites web ont néanmoins partagé le lien, nous n’avons pas personnellement vu l’article de Playstationhax et bien évidemment, nous ne partagerons de notre côté aucun lien pointant vers le SDK de la PS4 qui serait considéré comme une violation. Nous savons néanmoins que l’archive a largement tourné sur le Web et notamment sur médiafire qui ont dû prendre des mesures pour stopper la prolifération de ce contenu protéger sur leurs serveurs.

De son côté, Wololo a décidé de ne pas retirer le SDK de CTurt. Il a répondu aux avocats de Sony qu’ils ont commis une erreur avec leur demande. Il précise néanmoins qu’il n’a pas l’intention de lutter contre une longue bataille juridique s’ils insistent, et qu’il devra supprimer l’archive de CTurt de ses serveurs si les menaces continuent.

Yuri
Yuri
Passionné par les Jeux Video depuis de très longues années, je vous propose de retrouver régulièrement du nouveau contenu exclusivement sur génération-game.

Laisser un commentaire

Top