Vous êtes ici
Accueil > Fil d'actualités > Quand Nintendo pirate son propre jeu et le revend sous forme de titre virtual console aux consommateurs

Quand Nintendo pirate son propre jeu et le revend sous forme de titre virtual console aux consommateurs

Nintendo piratage

Nintendo, plus qu’une société spécialisée dans les jeux vidéo, s’est perfectionné dans l’art de vendre de la nostalgie. Les franchises comme Mario, Zelda et Donkey Kong (pour n’en nommer que quelques-unes) ont enthousiasmé les joueurs durant des décennies, et Nintendo continue constamment de mettre ses licences les plus populaires sur le devant de la scène à mesure que la firme sort de nouvelles consoles de jeux.

Dans le cas de la Wii, sortie en 2006, la société japonaise a créé une «console virtuelle» afin de proposer aux joueurs des titres rétro issus de la ludothèque de consoles plus anciennes comme la Nes, la Snes ou encore la N64. Aujourd’hui, une vidéo publiée par le site Eurogamer a attiré notre attention. Le site affirme en effet que Nintendo aurait revendu à ses clients une ROM qui provenait des sites obscurs de la toile.

Une déclaration assez étrange quand ont sait à tel point que Nintendo est engagé à lutter contre le piratage et l’émulation que la firme considère comme un fléau. Pourtant Nintendo semble ne pas avoir résisté à la tentation de télécharger une ROM de sa licence phare Mario, et de revendre le jeu piraté aux consommateurs via le système Virtual Console de la Wii.

super mario bros rom hack

Lors de l’analyse du code de la version Wii de Super Mario Bros, jeu paru à l’origine sur console Nintendo Entertainment System (NES) en 1985, le développeur Frank Cifaldi a remarqué que certains morceaux du code étaient similaires au travail de Marat Fayzullin, l’un des premiers à avoir proposé un émulateur nes (iNES) dans les années 90. À l’époque, Fayzullin s’était rendu compte que pour faire fonctionner les jeux NES sur un ordinateur, il fallait construire un « en-tête », un morceau de code descriptif qui apparaît sur chaque fichier. Aujourd’hui, il a confirmé à Eurogamer que l’entête dans le code de Super Mario Bros pour la Wii correspond à celui qu’il a créé il y a des décennies.

mario ines code

C’est assez ironique, étant donné que Nintendo voit l’émulation comme une menace. Eurogamer a pris contact avec eux pour « commenter » cette affaire, mais la société a déclaré que le programme d’émulation qu’ils ont utilisé pour développer Super Mario Bros pour Wii a été créé en interne, et qu’aucune ROM ou émulateur n’a été téléchargé sur Internet.

Même si Nintendo n’a pas simplement téléchargé une copie émulée de Super Mario Bros sur internet pour la revendre à ses clients, le développement d’émulateurs en interne tout en maintenant une attitude anti-émulateur publiquement est encore un peu hypocrite. Surtout en considérant que jusqu’en 2016, il était presque impossible de trouver des jeux liés à Nintendo sur des plates-formes non Nintendo. L’année dernière, la firme a aidé à créer une version mobile de sa licence populaire Pokémon (Pokemon Go), ainsi qu’un jeu Mario (Super Mario Run) pour iPhone. Mais si vous voulez jouer à Super Mario Bros sur votre téléphone, ordinateur ou tablette, vous aurez toujours besoin de le faire illégalement via une ROM et un émulateur.

Si vous avez besoin d’émulateurs, vous en trouverez sur nos pages à l’adresse suivante → téléchargement émulateurs (émulation)

Yuri
Yuri
Passionné par les jeux vidéo depuis de très longues années, je vous propose de retrouver régulièrement du nouveau contenu exclusivement sur génération-game.
http://www.generation-game.com

Laisser un commentaire

Top